Blogue Airtime

La technologie d'analyse d'huile de P&WC est commercialisée!

Blogue Airtime Service client de P&WC
22 juin 2017 | Maintenance, Pronostics, Technologie | 4 min de lecture
Des centaines de clients adoptent la technologie d’analyse d’huile lors d’essais concluants qui valident sa pertinence lorsqu’il s’agit de l’entretien de pièces difficiles d’atteinte comme les roulements et engrenages.

La technologie d’analyse d’huile de Pratt & Whitney Canada, une véritable révolution dans le monde de la maintenance, a débuté sa commercialisation à la suite de l’analyse de près de 4000 échantillons d’huile à moteur provenant de 380 exploitants. Au cours de la dernière année, ces clients ont participé à des essais de la technologie, laquelle a démontré que l’analyse d’huile peut aider à prédire les besoins de maintenance à venir d’un moteur. La technologie est commercialement disponible pour les aéronefs de l’aviation d’affaires propulsés par des moteurs PW306A et sera offerte pour les autres moteurs au fur et à mesure que la base de connaissances prendra de l’expansion.

« La technologie s’est avérée extrêmement efficace et polyvalente pour détecter d’infimes particules de débris de façon plus précoce et précise que toute autre méthode d’analyse d’huile, a révélé à Airtime Frédérique Richard, directrice du programme technologique d’analyse. Nos analystes peuvent faire des pronostics sur des aspects précis et critiques de la maintenance, et ce, bien plus vite qu’auparavant », poursuit Frédérique en ajoutant que la nouvelle technologie élimine la nécessité du retrait du moteur pour effectuer de la maintenance prédictive.

Les essais se poursuivent pour permettre d’améliorer et de raffiner la technologie.
Le Gulfstream G200 propulsé par un moteur PW300

ANALYSE DES PIÈCES DIFFICILES D’ATTEINTE

Semblable à une analyse sanguine pour les humains, la nouvelle technologie, mise au point par une équipe de chimistes et d’ingénieurs de P&WC, examine chaque particule individuellement en déterminant la composition de son alliage, sa taille, sa forme et son comportement en interaction, ce qui permet de déterminer précisément les composants à risque ainsi que leur degré de dégradation.

La technologie est conçue pour détecter et localiser la détérioration des pièces lubrifiées comme les roulements et les engrenages. Étant donné que ces pièces sont situées au cœur du moteur, leur vérification sans dépose est plus difficile et, dans la plupart des cas, exige le retrait du moteur et l’envoi de celui-ci dans un centre de révision.

En règle générale, la détérioration des pièces lubrifiées n’est détectée qu’à un stade avancé, c’est-à-dire lorsque suffisamment de particules s’accumulent pour couvrir le détecteur de limaille ou qu’elles contournent le filtre (bypass mode). Dans un tel cas, il faut enclencher immédiatement des activités d’entretien, ce qui laisse peu de temps pour confirmer les constats ou planifier la logistique.

La maintenance prédictive par l’analyse d’huile atténue ce problème.

TECHNOLOGIE COMPLÉMENTAIRE À D’AUTRES PROGRAMMES DE MAINTENANCE PRÉDICTIVE

Le programme technologique d’analyse d’huile est un complément à la solution FAST de P&WC, laquelle analyse une centaine de paramètres liés au rendement comme la vitesse, la température et la pression de manière à offrir des données contextuelles en temps quasi réel sur l’état, l’utilisation et les tendances du moteur.

La technologie d’analyse d’huile transmet des données en mode sans fil à des fins d’analyse dès que les pilotes éteignent les moteurs. Lorsque qu’elle est associée à la solution FAST, laquelle offre des renseignements précis sur les pièces de moteur qui ne sont pas numériquement connectées, cette technologie d’analyse d’huile permet aux exploitants d’avoir une meilleure maintenance prédictive. Elle leur permet aussi de planifier leurs événements de révision avec justesse en fonction du portrait détaillé de l’état du moteur et d’obtenir une meilleure disponibilité technique de leur appareil.

FIN DES ESSAIS INTENSIFS DE LA TECHNOLOGIE

P&WC a inscrit quelque 380 clients volontaires à ses essais d’analyse d’huile. Les participants ont reçu des trousses d’échantillonnage avec enveloppes affranchies ainsi que des rapports sommaires sur l’évolution du nouveau service. Ces clients ont conservé leur calendrier de maintenance régulier tout au long des essais.

Air Tahiti, l’un des participants aux essais, a tout de suite compris les avantages de cette technologie. Cette société aérienne effectue les plus longs survols maritimes avec des appareils de transport régional ATR. Ses turbopropulseurs fonctionnent en milieu tropical isolé. Les pièces et les moteurs de rechange d’Air Tahiti peuvent donc prendre plusieurs jours avant d’être livrés au lieu où ils sont attendus. C’est donc dire que des événements de maintenance non planifiés peuvent causer d’importants retards de service et s’avérer très coûteux pour l’entreprise. Il lui est donc essentiel d’arriver à prévoir le plus en amont possible les réparations de ses moteurs.

Reconnue pour ses pratiques de maintenance à la fine pointe, Air Tahiti a participé aux essais de la technologie d’analyse d’huile de P&WC en les associant au programme ECTM (Engine Condition Trend Monitoring ou surveillance des tendances du moteur). Les résultats précoces du programme de technologie d’huile lui permettent de planifier de manière préventive les intervalles de maintenance.
Photos fournies par Air Tahiti.