Blogue Airtime

Préservez votre moteur durant une période d’inactivité

Blogue Airtime Service client de P&WC
14 février 2017 | Inspections, Maintenance | 2 min de lecture
Si vous ne prévoyez pas faire fonctionner le moteur de votre appareil pour un certain temps, nous vous recommandons de suivre quelques étapes simples et efficaces pour le conserver en parfait état et en prévenir la détérioration.

1. PRÉSERVEZ LE CIRCUIT DE CARBURANT

Le carburant peut contenir des contaminants comme de l’humidité. Ce n’est habituellement pas problématique si le moteur fonctionne souvent, puisque ces contaminants circulent vers la chambre à combustion où ils sont brûlés.

Il en va autrement si le moteur est entreposé pour une durée prolongée. Dans ce cas, les contaminants se sédimentent à certains endroits, ce qui peut corroder les composants du circuit de carburant et en affecter le fonctionnement.

Pour éviter tout problème éventuel, débranchez la conduite carburant, purgez le carburant et remplacez-le par un liquide de conservation qui peut rester dans le moteur si celui-ci demeure inactif.

2. PRÉSERVEZ LE CIRCUIT D’HUILE

L’eau et l’huile vont parfois se mélanger. En effet, l’huile utilisée pour lubrifier le moteur est légèrement hygroscopique, c’est-à-dire qu’elle absorbe l’humidité. Or, l’air et l’huile interagissent, étant donné que le circuit d’huile n’est pas complètement fermé. Et si l’air est chargé d’humidité, l’huile fera en sorte d’en extraire l’eau, ce qui la rendra légèrement acide. À la longue, cela érodera les composants et les carters.

Pour prévenir cette situation, vous n’avez qu’à purger l’huile avant d’entreposer votre moteur.

3. PRÉSERVEZ LE MOTEUR

Si vous pensez remiser votre moteur, il faut éviter la condensation qui mène à la corrosion. Entreposez votre moteur dans un endroit sec où la température est stable.

Un hangar risque de ne pas être l’endroit idéal, puisque la température y fluctue avec l’ouverture et la fermeture des portes ou en raison des conditions météorologiques. Pour protéger votre moteur, nous vous recommandons d’y mettre des sacs déshydratants et de sceller toutes les ouvertures. Vous pouvez aussi retirer le moteur de l’appareil et le mettre dans un sac scellé sous vide avec des sacs déshydratants à l’intérieur. Dans tous les cas, vous devez vérifier le degré d’humidité dans le sac ou l’humidité du moteur. Pour ce faire, utilisez un indicateur qui, au besoin, changera de couleur pour vous informer d’une irrégularité.
Quel que soit votre moteur, l’humidité est un ennemi à chasser. En effet, l’acier et le magnésium, entre autres, se corrodent facilement sous l’effet de l’eau. Mais si vous protégez votre moteur en retirant son carburant et son huile, vous pourrez le garder en bon état de service jusqu’à ce que vous soyez prêt à le réutiliser.

DESSALAGE

Avant d’entreposer votre moteur, faites un lavage de dessalage pour éliminer le sel, un autre facteur de corrosion.