Blogue Airtime

4 leviers de croissance FAST pour applications aériennes

Par Service client de P&WC
18 juillet 2018 | Clients, Pronostics, PT6A | 3 min de lecture
Les propriétaires d’applications aériennes peuvent demander la solution de diagnostic et pronostic FASTMC de P&WC en option à l’achat d’un appareil Air Tractor neuf équipé d’un PT6A. Voyez pourquoi c’est un bon investissement.

1. PLANIFICATION DE LA MAINTENANCE

Nombreux sont les exploitants d’applications aériennes qui possèdent une petite entreprise aux marges bénéficiaires bien modestes. Lors des périodes de pointe, notamment durant les saisons d’épandage aérien, il faut absolument que leurs avions soient disponibles le moment venu. En effet, la moindre perturbation des activités due à un entretien non planifié risque d’entraîner d’importantes pertes de revenus.

La solution FAST de P&WC peut leur faire éviter des incidents imprévus et ainsi leur garantir la disponibilité technique de leurs appareils dans les moments cruciaux. Elle recueille des données sur de multiples paramètres essentiels du moteur qu’elle transmet par liaison sans fil pour fins d’analyse. Les résultats sont ensuite communiqués aux exploitants. Tout s’effectue dans les minutes suivant l’arrêt du moteur. En comparant les tendances à long terme avec les données de référence du moteur, on peut faire le suivi de l’état et suggérer les recommandations de maintenance appropriées.

Selon Michael Ellbogen, directeur, Ventes et marketing, Services numériques d’entretien des moteurs, les exploitants arrivent ainsi à déterminer leurs besoins à l’avance et à mieux planifier. « Que ce soit pour l’épandage aérien ou d’autres applications aériennes, les exploitants d’aéronefs agricoles misent sur la disponibilité de leurs appareils pour gagner leur vie. C’est leur principale source de revenus. Cela dit, ils ne connaissent pas toujours bien l’état des moteurs », fait-il remarquer.

« La solution FAST permet aux exploitants de poser un meilleur diagnostic et de mieux planifier les divers aspects de leur environnement de maintenance. Cette approche est d’ailleurs cruciale pour la rentabilité de leurs activités et la disponibilité de leurs appareils. » – Michael Ellbogen, directeur, Ventes et marketing, Services numériques d’entretien des moteurs.

Forts de ces acquis, les exploitants agricoles arrivent aussi à éviter des coûts de maintenance inutiles. Par exemple, certains planifient parfois une vérification de la partie chaude (HSI) après la saison d’épandage, alors que ce n’est peut-être pas nécessaire. Or, s’ils consultent les tendances que recueille FAST, les experts en applications aériennes, comme Cameron Wright de Field Air, peuvent optimiser leurs activités de maintenance et planifier une HSI ou une autre intervention lorsque c’est vraiment nécessaire :
Nous sommes plus que rassurés quant au fonctionnement du moteur étant donné le suivi constant que nous fournit le système FAST de P&WC. Depuis que nous l’utilisons, notre capacité à surveiller et à analyser rapidement l’état de nos moteurs est à son comble. C’est la référence pour l’analyse de moteurs dans l’industrie. C’est pour nous le Futur de l’Aviation en Suivi Technologique.
CAMERON WRIGHT, INGÉNIEUR EN CHEF,
VENTES ET MAINTENANCE, FIELD AIR

2. ACQUISITION DE DONNÉES POUR L’AVIATION AGRICOLE

En ce qui concerne la plupart des applications, le suivi de l’état du moteur se fait à partir des données recueillies en régime de croisière. Or, le profil de mission n’est pas le même en épandage agricole, puisque les appareils ne volent pas sous un régime de croisière typique.

D’où l’idée de modifier FAST pour les appareils Air Tractor du secteur agricole. Les données sont recueillies au décollage plutôt qu’en régime de croisière, ce qui permet d’observer des tendances de haute fiabilité d’un vol à l’autre. Soulignons également que les clients se voient offrir l’encadrement nécessaire pour pouvoir intégrer sans tracas la solution FAST.
Notre équipe de soutien des clients assure un suivi durant la mise en service, de la commande d’achat à l’installation du système FAST. Par la suite, nous offrons aux exploitants un encadrement adéquat. 
MICHAEL ELLBOGEN, DIRECTEUR,
VENTES ET MARKETING,
SERVICES NUMÉRIQUES D’ENTRETIEN DES MOTEURS

3. AMÉLIORER LE FONCTIONNEMENT EN VOL ET LE DÉPANNAGE

FAST est doté d’une alerte verbale qui envoie un signal sonore dans le casque d’écoute du pilote si l’appareil est sur le point de dépasser le seuil recommandé de couple, de température entre les turbines (ITT), etc. Le pilote peut agir en conséquence pour éviter de dépasser la limite et pour que le moteur continue de fonctionner dans sa plage optimale.

Il faut aussi mentionner le bouton de signalement des incidents dans le cockpit. Si le pilote appuie sur lui durant le vol, FAST enverra, après l’arrêt du moteur, une notification par courriel contenant les données trois minutes avant l’incident et deux minutes après. Une fois l’appareil posé, l’exploitant pourra les analyser pour avoir une meilleure idée de la situation.

« La solution FAST permet d’abord aux exploitants de savoir si l’incident a bel et bien eu lieu. Cela dit, elle sert aussi au dépannage, explique Michael Ellbogen. Les exploitants peuvent déterminer si l’incident est grave et s’il faut faire l’entretien du moteur ou renvoyer l’appareil en service. »

4. DE NOUVELLES FONCTIONS QUI UTILISENT LES DONNÉES

PP&WC ne cesse d’explorer des moyens d’appliquer les données que FAST recueille pour subvenir aux besoins des clients et réduire leur charge de travail dans certains contextes d’exploitation. À ce titre, mentionnons le suivi de la vibration de l’hélice pour l’aviation régionale, qui dépasse le seul cadre de l’état du moteur pour s’étendre à la cellule.

Comme l’indique Michael Ellbogen, cet outil dérivé de FAST donne aux exploitants le portrait complet des tendances vibratoires de l’hélice. Ainsi, ils peuvent mieux planifier la maintenance de l’hélice et garder de bas niveaux de vibrations, ce qui ajoute à leur confort en vol. C’est un détail important dans le monde agricole, puisque les exploitants passent beaucoup de temps dans leurs appareils.


Les exploitants du secteur agricole passent huit heures ou plus par jour dans le cockpit de leurs appareils. C’est un peu leur bureau. Ils auront un avantage de taille si nous arrivons à améliorer leur confort au quotidien en minimisant les vibrations. 
MICHAEL ELLBOGEN, DIRECTEUR,
VENTES ET MARKETING,
SERVICES NUMÉRIQUES D’ENTRETIEN DES MOTEURS
Outre le suivi de l’hélice, P&WC tente de trouver une solution de rééquilibrage à distance, ce qui accélérerait et rentabiliserait le processus.
Grâce à ces nouvelles fonctions, au succès de plusieurs projets pilotes menés auprès d’exploitants agricoles de divers pays et à l’engouement des exploitants pour les nouvelles technologies axées sur les données, Michael Ellbogen s’attend à voir plus de clients d’Air Tractor se tourner vers la solution FAST. Par ailleurs, des discussions sont en cours pour qu’elle soit installée sur les aéronefs Thrush propulsés par le PT6A.

Le système FAST est en voie d’être adopté par d’autres secteurs de l’aviation générale, dont l’aéromédical. En juillet 2018, il également récemment franchi deux étapes importantes en recevant à la fois l'approbation pour des certificats de type supplémentaire de la Federal Aviation Administration (FAA) et de l'ANAC Argentina. Pour en savoir plus, consultez notre dossier récent sur l’utilisation de FAST par le Royal Flying Doctor Service d’Australie.