J'ai des questions

  1. Pourquoi un programme ESP® ?
  2. Qu'est-ce que le Programme ESP® ?
  3. Quels sont les avantages du Programme ESP® ?
  4. Quel est le taux horaire qui s'applique aux travaux ?
  5. Quels sont les avantages d'inscrire un moteur neuf ?
  6. Comment faire pour s'inscrire ?
  7. Qui peut s'inscrire ?
  8. Quels sont les critères d'inscription ?
  9. Y a-t-il des frais d'inscription ? Qu'en est-il des inscriptions tardives?
  10. Pourquoi s'inscrire avant l'expiration de la période de garantie normale ?
  11. En cas de retrait du Programme, conserve-t-on le droit à la garantie standard ?
  12. Si une dépose s'avère nécessaire, le moteur de remplacement est-il couvert ?
  13. Où doit-on envoyer le moteur pour son entretien ?
  14. Qu'est-ce qui est couvert par le programme ?
  15. Qu'est-ce qui n'est pas couvert par le programme ?
  16. Peut-on mettre fin à l'entente ?
  17. Un remboursement est-il possible ?
  18. Peut-on céder la garantie conférée par le Programme en cas de vente de l'appareil ?
  19. Y a-t-il des frais minimaux ?
  20. Comment, en pratique, exerce-t-on les avantages du Programme ?
  21. Quel sera le montant des mensualités ?
  22. Comment faire les versements à P&WC ?
  23. Comment faire les versements à P&WC ?
  24. Qu'en est-il de la surveillance des tendances du moteur ? Est-ce obligatoire ? Comment la fait-on ?
  25. À qui doit-on poser toute autre question sur le programme ?

  1. Pourquoi un Programme ESP® ?

    Pour faire suite à l’intérêt suscité par sa clientèle pour un plan budgétaire d’entretien moteur, la société Pratt & Whitney Canada (P&WC) est heureuse de présenter son Programme d'entretien EagleMC (Eagle Service™ Plan). Il est le résultat de l’attention que nous avons prêtée à ce que les exploitants pensaient des divers programmes d’entretien moteur. Nous avons donc profité de cette expérience pour mettre au point le programme d’entretien moteur le plus concurrentiel et le plus complet que l’on puisse obtenir.

    Plusieurs prétendent tout savoir sur l'entretien des moteurs et les coûts d'entretien de tous les moteurs d'avion. Comme motoriste, nous connaissons nos produits. Nul ne connaît mieux votre moteur et ses coûts d'entretien que l'entreprise qui l'a construit. C'est pourquoi, nous nous spécialisons uniquement dans nos moteurs. Nous avons les installations, les pièces de rechange, les moteurs de location et l'expertise nécessaires pour que votre moteur Pratt & Whitney Canada reçoive le service supérieur que seul le motoriste peut fournir.

    Nous savons que les services aériens travaillent très dur pour valoir à leur entreprise le respect et la crédibilité qu’elle mérite. Grâce au Programme ESP®, nous avons réduit de manière significative les risques d’augmentation subite des coûts, ce qui revient à dire que les frais liés à l’entretien moteur sont de plus en plus prévisibles. On obtient également un certain nombre d’autres avantages : cessibilité du Programme au moment de la revente à d’autres exploitants ; possibilité de renouveler le plan au terme de l’entente ; augmentation de la valeur de revente de l’appareil ; service « Carte Or » offert par l’établissement chargé de l’entretien.

    Vous voulez en savoir davantage ? Lisez la suite. Nous espérons pouvoir répondre à la plupart des questions fréquemment posées. Même si le Programme ESP® ne convient pas à vos besoins d’exploitation, nous voulons saisir cette occasion pour vous remercier d’avoir opté pour « le moteur de choix » : un turbomoteur haute fiabilité de P&WC.

    (haut)

     

  2. Qu’est-ce que le Programme ESP® ?

    Le Programme ESP® est un plan budgétaire d'entretien moteur, à caractère optionnel, qui s'adresse aux exploitants de certains modèles de moteur P&WC et en vertu duquel P&WC assume les dépenses liées aux éléments ci-dessous :

    • vérifications et remises à neuf programmées des parties chaudes ;
    • révisions générales et remises à neuf programmées du moteur ;
    • maintenance de base non programmée du moteur ;
    • maintenance de base non programmée d'éléments remplaçables sur place (LRU) et d'accessoires ;
    • améliorations nécessaires du produit lors des visites en atelier.

    Le programme ESP® offre maintenant plusieurs plans susceptibles de répondre aux attentes individuelles de chaque exploitant. Le programme Gold offre la couverture la plus complète et comprend notamment :

    • remplacement de toutes les pièces moteur dans les situations susmentionnées, y compris les pièces à durée de vie limitée (disques, rotors, rouets, etc.) ;
    • main-d'oeuvre à l'atelier moteur ;
    • soutien de l'équipe mobile de réparation (MRT – Mobile Repair Team) dans le cas d'AOG (événements couverts par l'ESP) ;
    • moteur de location au tarif courant du programme ;
    • allocation de main-d'oeuvre pour la recherche de panne ;
    • allocation de main-d'oeuvre pour la dépose et l'installation de moteurs et de LRU ou d'accessoires ;
    • frais de transport du moteur et des pièces.

    Pour les autres plans, veuillez consulter le tableau intitulé « Qu'est-ce qui est couvert par le programme ? »

    Chaque plan a été conçu de façon à répondre aux besoins particuliers de chaque exploitant ; son coût est chiffré en fonction d'un taux fixe par heure de vol. L'exploitant paie une mensualité correspondant au produit du nombre d'heures de vol durant le mois par le tarif horaire fixé.

    (haut)

     

  3. Quels sont les avantages du Programme ESP® ?

    Nous croyons que les avantages seront nombreux pour l’exploitant. D’abord, les frais associés à l’entretien deviennent plus prévisibles puisqu’ils se stabilisent en fonction du degré d’utilisation de l’appareil, ce qui facilite grandement l’établissement des budgets et des prévisions pour le volet « entretien » des opérations aériennes.

    On peut donc dire que ce Programme réduit de façon significative les risques de coûts imprévus, qu’il s’agisse d’interventions programmées ou non, à l’exclusion des frais imputables à une négligence, à un mauvais usage ou à un accident. L’établissement d’un échéancier de facturation régulier devrait faciliter la planification budgétaire.

    Étant donné que les avantages conférés par le programme sont cessibles en cas de revente de l’appareil, l’ESP® devient une sorte d’actif universel susceptible d’optimiser la valeur de revente et donc d’intéresser des acheteurs potentiels. Grâce à ce Programme, l’exploitant acquiert ce qu’on pourrait appeler un système VFR/IFR : Valeur ferme à la revente et Investissement facilitant la révision. De la sorte, les futurs acheteurs sauront que l’entretien moteur a été effectué selon les prescriptions de Pratt & Whitney Canada, et que le Programme bénéficie du soutien inconditionnel du motoriste.

    Enfin, et il s’agit là d’un facteur non négligeable, la carte ESP® ouvre toutes grandes les portes des Centres de révision P&WC partout au monde, faisant du titulaire un client précieux qui mérite une attention toute particulière. Tout le monde saura que ce client a l’appui du motoriste, et ce client sait qu’il peut compter sur l’un des meilleurs services d’entretien de moteur au monde.

    (haut)

     

  4. Quel est le taux horaire qui s’applique aux travaux ?

    Le taux horaire établi pour chaque modèle est fondé sur une estimation du coût d’exploitation d’un moteur parvenu à maturité. L’ESP permet à l’exploitant inscrit de savoir que ses frais d’exploitation correspondront à ce qu’il peut attendre d’un moteur parvenu à maturité, et ce dans le cadre d’une exploitation normale à partir du premier jour.

    Ce taux tient compte de divers facteurs, dont la garantie et les programmes de soutien commercial existant déjà, ainsi que du fait que l'exploitant commence à verser ses paiements dès l'entrée en service du moteur.

    Il existe plusieurs taux horaires de base, selon le programme choisi.

    Pour de plus amples renseignements au sujet des taux horaires, veuillez communiquer avec l'administration du Programme ESP® ou avec le représentant local de P&WC.

    (haut)

     

  5. Quels sont les avantages d’inscrire un moteur neuf ?

    Il est avantageux pour les exploitants d’inscrire les moteurs avant que ceux-ci n’aient effectué 100 heures de vol depuis leur mise en service initiale. Lors de l’inscription, le Programme ESP® soustrait alors des heures totales inscrites aux moteurs soit les 25 premières heures, soit le nombre d’heures des moteurs à la date de vente de l’appareil, selon le plus élevé. De plus, les exploitants qui inscrivent un nouveau moteur auprès de P&WC avant qu’il n’atteigne 200 heures depuis la mise en service peuvent bénéficier d’un « escompte pour nouveaux moteurs » pendant une période donnée.

    (haut)

     

  6. Comment faire pour s’inscrire ?

    Il faut tout d’abord remplir le formulaire d’inscription et l’envoyer à P&WC accompagné des copies des livrets aéronef et moteur. Vous obtiendrez également ce formulaire auprès du vendeur de l’appareil qui se fera un plaisir de le remplir et de le soumettre pour vous. Vous pouvez aussi appeler un représentant du Programme ESP® pour obtenir de l’assistance. Le formulaire d’inscription sert à titre de renseignement seulement et ne constitue pas une entente contractuelle.

    Dès réception du formulaire d’inscription, P&WC préparera et vous enverra des exemplaires d’une entente du Programme ESP® entre P&WC et vous pour que vous puissiez l’examiner et la faire signer par un représentant autorisé.

    Vous pouvez également utiliser le formulaire d’inscription pour vous informer sur les taux horaires ou recevoir un devis pour inscrire des moteurs usagés.

    (haut)

     

  7. Qui peut s’inscrire ?

    Le Programme ESP® s’adresse à tout propriétaire ou exploitant de moteurs P&WC, neufs ou usagés, utilisés dans des situations normales de transport de passagers ou de marchandises. Tous les moteurs P&WC ayant fait l’objet d’un entretien conforme à ce qui est prévu dans les manuels d’entretien, les Bulletins de service et les recommandations techniques P&WC sont admissibles. Les moteurs usagés peuvent avoir à répondre avant l’inscription à certaines exigences concernant les Bulletins de service.

    En s'inscrivant au Programme des moteurs à l’état neuf, l’exploitant peut se prévaloir d’un échéancier de paiements étalés et s’éviter d’avoir à régler par la suite des dépenses imprévues.

    (haut)

     

  8. Quels sont les critères d’inscription ?

    Les moteurs en service sont admissibles au Programme ESP® aux conditions suivantes :

    1. avoir été entretenus conformément à tous les manuels de maintenance et de révision, aux Bulletins de service, aux Lettres d'information sur l'entretien et aux recommandations de P&WC ;
    2. détenir des preuves de la maintenance précédente du moteur et la fiche des pièces à durée de vie limitée détaillant les heures et les cycles ;
    3. avoir été révisés ou réparés, le cas échéant, par un centre de révision appartenant à P&WC ou un atelier de réparation et révision autorisé par P&WC ;
    4. avoir subi récemment une vérification et un calibrage de l'instrumentation moteur (non requis si le moteur est neuf, récemment révisé ou ses parties chaudes vérifiées).

    Si le moteur a déjà subi une vérification des parties chaudes, une réparation ou une révision, et que tous les Bulletins de service (catégorie 1 à 6) n'ont pas été incorporés, il est possible qu'un montant initial soit exigé pour payer l'incorporation future de ces Bulletins.

    Le Programme ESP® requiert un paiement initial pour les heures de vol effectuées par un moteur depuis sa mise en service, ou s'il y a lieu, depuis sa révision. Si l'on se procure un plan offrant la protection des pièces à durée de vie limitée (ex. : Gold Plan ou Silver Plan), un paiement initial supplémentaire pourra alors être demandé et calculé pour l'usure de ces pièces jusqu'à la dernière révision ou jusqu'à la date d'inscription.

    Versement du paiement initial :

    1. un montant forfaitaire payable à l'inscription ou
    2. la moitié du montant initial versé à l'inscription et l'autre en trois versements égaux et mensuels, à la condition que ne survienne aucun incident majeur.

    (haut)

     

  9. Y a-t-il des frais d’inscription ? Qu’en est-il des inscriptions tardives ?

    Il n’y a aucun frais d’inscription à régler. Un seul montant est facturé ; celui-ci correspond au nombre d’heures de vol effectuées depuis la sortie d’usine du moteur ou, le cas échéant, depuis la révision, au taux horaire courant ou, avec notre option de montant initial FLEX, ne payez qu’un petit pourcentage des heures d’utilisation depuis la mise en service à l’inscription et reportez les heures de vol pré-inscription restantes (voir l’option de montant initial FLEX pour les détails).

    Dans le cas des nouveaux moteurs dont le nombre d’heures depuis la mise en service initiale est inférieur à 100, la première mensualité de l’exploitant est calculée en fonction du nombre d’heures accumulées par les moteurs au moment de la vente de l’appareil ou de 25 heures moteur, selon le chiffre le plus élevé. Par exemple, si un exploitant se porte acquéreur d’un appareil qui a accumulé 15 heures moteur, la première mensualité est calculée en tenant compte de 25 heures d’utilisation ; mais si l’acheteur ou l'exploitant acquiert un appareil ayant déjà accumulé 30 heures moteur à la date de la vente, la première mensualité est calculée en tenant compte de 30 heures d’utilisation.

    Dans le cas des moteurs dépassant 100 heures d’utilisation, le montant dû pour les heures de vol est calculé en fonction du nombre d’heures depuis la mise en service initiale ou depuis la révision.

    Dans le cas d’un moteur qu'on inscrit aux programmes Gold Plan ou Silver Plan au moment de la première révision ou par la suite, des frais supplémentaires seront à prévoir pour l’usure des pièces à durée de vie limitée qui n’auraient pas été remplacées au moment de la révision.

    Advenant l’achat d’un appareil neuf mais de démonstration et doté de moteurs qui comptent plus de 100 heures de vol, le paiement dû sera basé sur les heures d’utilisation écoulées depuis le seuil des 100 heures. Par exemple, l’acheteur ou l’exploitant initial d’un appareil de démonstration ayant accumulé 250 heures moteur durant des essais en vol, un convoyage ou une démonstration effectuée par une entreprise qui vend des appareils neufs, devra s’attendre à des frais initiaux correspondant aux 150 heures d’utilisation moteur écoulées depuis le seuil des 100 heures.

    (haut)

     

  10. Pourquoi s’inscrire avant l’expiration de la période de garantie normale ? Ce programme n’est-il pas simplement une prolongation de garantie ?

    Non. Le Programme ESP® représente bien plus qu’une simple prolongation de garantie. Une garantie couvre généralement les défauts du matériel et de fabrication dans des cas spécifiquement prévus et ne comprend pas les pièces assujetties à l’usure normale ni les mises à jour des Bulletins de service ni l’expédition des moteurs de location, la main-d’œuvre d’installation et l’utilisation de location. Grâce au Programme ESP®, la plus grande partie de votre paiement constitue un investissement en prévision d’une future remise en état du moteur, ce qui comprend également le remplacement ou la remise à neuf de pièces en raison de l’usure normale et les mises à niveau exigées par les Bulletins de service. Durant la période normale de garantie, les versements mensuels effectués dans le cadre du Programme ESP® contribuent à couvrir les interventions majeures, notamment la vérification et la révision des parties chaudes, interventions qui seront un jour ou l’autre inévitables.

    Lors de l’établissement du taux horaire, on tient compte des avantages que présente la garantie offerte par P&WC, par les fournisseurs d’équipement et par les installations chargées de l’entretien, le taux étant calculé en conséquence. Seule une faible partie de ce taux correspond à des interventions majeures non planifiées, hors de la période de garantie.

    (haut)

     

  11. En cas de retrait du Programme, conserve-t-on le droit à la garantie standard ?

    En cas de résiliation, quelle qu’en soit la raison, le solde de la période de garantie moteur, s’il en existe un, est réattribué à l’exploitant.

    (haut)

     

  12. Si une dépose s’avère nécessaire, le moteur de remplacement est-il couvert ?

    Chaque fois que la dépose d’un moteur couvert par un Programme ESP® s’avère nécessaire en vue d’une révision ou d’une réparation majeure en atelier, P&WC fournit un moteur de location à l’exploitant durant toute la période au cours de laquelle le moteur original n’est plus sur l’aile de l’appareil (l’exploitant devra signer un contrat de location en bonne et due forme). L’exploitant continue de payer le taux horaire ESP® pour le moteur de location. Le Programme ESP® prévoit le remboursement des frais de location horaire ainsi que les éventuelles dépenses quotidiennes. Dans le cadre des programmes Gold ou Gold Lite, les frais de transport en surface du moteur (excluant les assurances) sont également couverts, et un montant est alloué pour les frais de main-d’oeuvre pour la dépose du moteur puis sa remise en place, tant pour le moteur de l’exploitant que pour le moteur de location.

    Dans certains cas de réparation ou de révision, P&WC pourrait recommander « l'échange » du moteur, c’est-à-dire son remplacement par un autre moteur admissible. Les exploitants qui choisissent cette option éviteront les travaux de dépose et d'installation du moteur à son retour de l’atelier, ainsi que de longues périodes d’immobilisation.

    (haut)

     

  13. Où doit-on envoyer le moteur pour son entretien en ligne ?

    Tous les travaux couverts par le Programme ESP® doivent être autorisés par l’Administration du Programme ESP ou par un représentant appointé de P&WC. Ils doivent par ailleurs être exécutés par un centre de révision équipé et approuvé (où travaillent des mécaniciens qualifiés, formés chez P&WC) qui sera en mesure d’effectuer l’entretien en ligne habituel du moteur admissible.

    Un appareil est cloué au sol en raison d’un ennui de moteur dans une région éloignée ? Il n’y a aucun centre de révision à proximité ? Dans le cadre des programmes Gold ou Gold Lite, nous prendrons les mesures appropriées pour envoyer une équipe mobile de réparation, munie des outils, des pièces ou du moteur de location nécessaires à la remise en service de l’appareil.

    (haut)

     

  14. Qu’est-ce qui est couvert par le programme ?

    La protection peut varier en fonction du programme choisi.
    Le tableau ci-dessous décrit les niveaux de protection offerts.

    Protection3 Silver Lite Silver Gold Lite Gold
    Révision ou remise à neuf programmées x x x x
    Dépose du moteur non programmée (BUER) x x x x
    Vérification des parties chaudes (HSI) programmée ou imposée x x x x
    Bulletins de service, obligatoires2 x x x x
    Main-d’oeuvre dans l’atelier moteur x x x x
    Main-d’oeuvre pour le diagnostic1
    (jusqu’à 10 h avec les programmes Silver ; selon les besoins avec les programmes Gold)
    x x x x
    Pièces de moteur, exclusion faite des pièces à durée de vie limitée2 x x x x
    Accessoires de moteur fournis par P&WC (révision, BUER) x x x x
    Coût de la location d’un moteur (révision, BUER) x x x x
    Surveillance des tendances du moteur (ECTMMC) x x x x
    Pièces à durée de vie limitée(2) (ex. : disques, rouets, etc.)2 (eg. disks, impeller, etc.)   x   x
    Pose, dépose, travaux d’accès pour les moteurs et accessoires1     x x
    Frais de transport du moteur, des pièces et des accessoires
    (de surface, sauf en cas d’avion immobilisé, assurance exclue)
        x x
    Unité mobile de réparation pour les appareils immobilisés (AOG)2     x x

    1Allocation en heures de main-d’oeuvre, par moteur, selon l’entente ESP ;
    2Selon les conditions stipulées dans l’entente ESP® ;
    3La protection exacte peut varier en fonction des travaux décrits dans l’entente.

    (haut)

     

  15. Qu’est-ce qui n’est pas couvert par le programme ?

    Une réponse simple serait de dire que tout ce qui n’est pas inscrit dans le tableau de protection du Programme ESP® (voir ci-dessus) n’est pas couvert. Toutefois, mieux vaut présenter ici certaines exclusions standard normalement imprimées en petits caractères :

    1. mauvais usage, négligence, accident, introduction de corps étrangers ou anomalies et circonstances indépendantes de la volonté de P&WC ;
    2. coûts d'une réparation ou d'un remplacement prématurés imputables à des dommages provoqués par la corrosion, l'érosion ou la sulfuration ; ou utilisation ou vérification contraires à ce qui est prévu dans les instructions ou recommandations de P&WC en matière d’exploitation et d’entretien, y compris une vérification des parties chaudes précoce et injustifiée ;
    3. utilisation, sans approbation préalable par P&WC, de pièces qui ne sont ni produites ni fournies par P&WC, ou modifications au moteur non approuvées par P&WC ;
    4. coûts de location d’un moteur encourus en raison d’une vérification des parties chaudes ou d’une dépose découlant d'un événement faisant partie des exclusions susmentionnées ;
    5. main-d'oeuvre et produits consommables (par ex., huile, carburant, filtres, joints toriques, pièces énumérées dans le tableau des vérifications périodiques du Manuel d’entretien moteur) pour maintenance ou vérification courantes ou périodiques ;
    6. location de hangar, frais d’outillage ou tous autres frais dus à l’utilisation des installations d'un aéroport ;
    7. toute dépense associée au vol aérien de l’appareil ;
    8. frais de séjour ou de transport engagés pour les membres d’équipage, le personnel d’entretien ou les passagers ;
    9. primes d’heures supplémentaires ou de rappel au travail ;
    10. taxes, droits et dédouanements.

     

    (haut)

     

  16. Peut-on mettre fin à l’entente ?

    Oui. Sur demande écrite, l’exploitant peut à n’importe quel moment mettre fin à l’entente ESP®, dans la mesure où il s’est acquitté à cette date de toutes ses obligations en vertu de l’entente. Dans certains cas, une clause de crédit ou de remboursement peut jouer, de la manière décrite ci-dessous.

    (haut)

     

  17. Un remboursement est-il possible ?

    Le premier exploitant inscrit au Programme peut avoir droit à un crédit ou à un remboursement, une fois qu’il a signifié sa volonté de mettre fin à l’entente, à condition que le moteur n’ait pas encore été pris en charge pour la première révision. Cet exploitant est admissible à un crédit non remboursable de 85 % du solde positif net du compte, applicable à toute dépense ultérieure effectuée dans une installation de P&WC, ou à tout versement ESP® concernant d’autres appareils. Sinon, l’exploitant peut opter pour une remise comptant de 60 % du solde positif net du compte.

    D’autres modalités de remboursement sont possibles pour les exploitants inscrits au programme qui subiraient la perte d’un moteur résultant d’un accident ou d'un vol. Il n’existe aucune autre disposition de remboursement que celles susmentionnées. Pour de plus amples renseignements au sujet de ces dispositions, communiquez avec l’Administration du Programme ESP®.

    (haut)

     

  18. Peut-on céder la garantie conférée par le Programme en cas de vente de l’appareil ?

    Oui. La protection qu’offre le Programme peut être cédée à des propriétaires ou à des exploitants ultérieurs, à condition que l’exploitant d’origine n’ait pas reçu le crédit ou le remboursement précités et qu’il ait rempli jusqu’à la date de cession toutes ses obligations en vertu du Programme ESP®. Le nouvel exploitant devra signer une autre entente ESP®, avec rajustement du taux horaire s’il prévoit un usage différent des moteurs. Des frais administratifs seront facturés pour le transfert.

    La cessibilité de la protection ESP® est un facteur qui devrait contribuer à optimiser la valeur de revente de l’appareil, en plus de susciter de l’intérêt parmi les acheteurs individuels.

    (haut)

     

  19. Y a-t-il des frais minimaux ?

    Non. Le Programme ESP® a éliminé l’exigence d’utilisation minimale annuelle.

    (haut)

     

  20. Doit-on quand même assurer les moteurs ?

    Oui. Le Programme ESP® ne couvre pas la perte ou les dommages imputables à un mauvais usage, à une négligence, à un accident, à l’introduction de corps étrangers ou à toute autre anomalie ou circonstance indépendantes de la volonté de P&WC. En outre, le Programme exclut les pertes imputables à l’incendie, au vol ou à des dommages indirects ; il ne remplace pas non plus l’assurance responsabilité. L’exploitant doit assurer toute expédition de moteur, y compris les moteurs loués, à destination ou en provenance du lieu où se trouve l’appareil. L'exploitant doit également détenir, dans le cas de l'installation d'un moteur de location, un montant minimal déterminé d'assurance responsabilité relative aux aéronefs.

    (haut)

     

  21. Comment, en pratique, exerce-t-on les avantages du Programme ?

    L’exploitant reçoit une carte d’identification ESP®. Lorsqu'un moteur a besoin d’entretien, il doit présenter sa carte au centre de révision ou au concessionnaire des services aéronautiques à l’aéroport pour attester son inscription au Programme ESP®.

    L’exploitant ou le centre de révision doit alors communiquer avec l’Administration ESP® ou avec un représentant de P&WC, par téléphone, par courriel ou par télécopieur, afin d’obtenir un numéro d’autorisation de travaux, avant toute prestation de services d’entretien. On trouvera au verso de la carte ESP® les coordonnées permettant d’obtenir ce service par téléphone ou télécopie, 24 heures sur 24. Un numéro d’autorisation sera alors donné après vérification de la carte et du centre de réparation choisi, ainsi que des travaux à effectuer.

    (haut)

     

  22. Quel sera le montant des mensualités ?

    À la fin de chaque mois, l’exploitant doit produire un Rapport mensuel indiquant le nombre réel d’heures d’exploitation et de cycles moteur effectués durant la période écoulée. Le montant de la mensualité correspond au produit du nombre réel d’heures d’exploitation par le taux horaire pertinent.

    P&WC offre un accès à ses clients au portail Web pour faciliter l'enregistrement des heures de vol. Aussi, une feuille de calcul Microsoft Excel peut être fournie pour enregistrer les heures de vol et produire le rapport requis. Vous pouvez également vous prévaloir du formulaire papier que vous devrez par la suite envoyer par télécopieur pour faire rapport des heures de vol. Les mensualités sont calculées en fonction du nombre réel d’heures volées ou, si l’on préfère, il est possible d’opter pour des versements anticipés, trimestriels, semestriels ou annuels fondés sur une moyenne d'utilisation ou sur un bloc d'heures.

    (haut)

     

  23. Comment faire les versements à P&WC ?

    Plusieurs options existent pour régler, en fonction du Rapport mensuel, les frais d’utilisation du moteur. L’exploitant peut envoyer un chèque à l’ordre de P&WC ou ordonner des virements bancaires. Il peut également payer à l’aide des cartes VisaMD, MastercardMC ou American ExpressMD. Quelle que soit la méthode choisie, le paiement se fait en devises américaines ; il doit parvenir à P&WC dans les quinze jours qui suivent la fin du mois précédent. Le concessionnaire, l’exploitant ou la société de gestion des services aéronautiques peut offrir son concours afin de faciliter ces versements.

    (haut)

     

  24. Qu’en est-il de la surveillance des tendances du moteur ? Est-ce obligatoire ? Comment la fait-on ?

    Un programme de surveillance des tendances du moteur (ECTMMC – Engine Condition Trend Monitoring) est de rigueur pour les moteurs couverts par le Programme ESP. En l’absence d’un dispositif de consignation électronique ECTMMC, les données nécessaires à l’analyse doivent être consignées manuellement durant le vol, à partir des instruments de bord. Les données manuelles sont alors transmises à P&WC ou à un centre d’analyse de données désigné pour le traitement et l’analyse. L’exploitant doit télécharger les données consignées sur une unité électronique de diagnostic moteur et les envoyer à P&WC ou à un centre d’analyse de données désigné une fois par mois. Le traitement et l’analyse des données ECTMMC sont offerts gratuitement aux exploitants inscrits au Programme ESP®.

    En normalisant les données de vol pour une journée standard et en tenant compte des réglages du régime moteur, il est possible de comparer les performances du moteur d’un vol à l’autre. Ainsi, une détection précoce des problèmes permet de réduire les frais d’entretien et de maintenir des taux horaires ESP® raisonnables. Une telle détection pourrait aussi optimiser la planification de l’entretien (et donc diminuer les temps d’immobilisation), en plus de réduire le risque d’anomalies de fonctionnement en vol.

    (haut)

     

  25. À qui doit-on poser toute autre question sur le programme ?

    Si vous voulez vous inscrire ou obtenir plus de renseignements au sujet du Programme ESP®, veuillez communiquer avec l’un de nos représentants du Programme ESP® (énumérés dans le coin supérieur droit de la présente page Web) ou remplir le formulaire en ligne.

    (haut)

Programme ESP®
support moteur

Amérique du Nord :
1-888-479-2377
International :1-450-468-3771
esp@pwc.ca

Programme ESP®
Directrice de produits
– ventes mondiales

Laura Babbitt
Téléphone : 1-501-766-8277
Télécopieur : 450-647-9827
laura.babbitt@pwc.ca

Programme ESP®
Directeur de produits – administration des contrats

Wayne Petitpas
Téléphone : 450-647-2722
Télécopieur : 450-647-9652
esp.admin@pwc.ca